carte-du-vignoble-du-jura

Vignoble Jurassien

Le vignoble du Jura remonte à la plus haute antiquité.

Au 19ème siècle, avant la crise du phylloxera, il comptait plus de 40 cépages sur 20 000 hectares.

Aujourd’hui sa superficie est de 2000 ha et bénéficie de 4 AOC « géographiques »: Arbois, Château-Chalon, L’Etoile et Côtes du Jura et de 3 AOC « produits » : Macvin du Jura, Crémant du Jura et Marc du Jura.

Le mariage de ces différentes AOC « produits » et « géographiques » symbolise à merveille l’harmonie des cépages, des terroirs locaux et du savoir-faire des viticulteurs.

Ses vins sont issus de 5 cépages : Chardonnay et Savagnin (blancs), Poulsard, Trousseau et Pinot Noir (rouges).

 Le vignoble s’étend du Nord au Sud du département, de Salins-les-bains à St-Amour, sur une bande d’une centaine de kilomètres appelée Revermont ou Bon-Pays. Il repose sur un sous-sol calcaire essentiellement constitué de marnes bleues, grises et rouges.

C’est Arbois, patrie de Pasteur, qui devient en 1936, la première AOC de France.

 

Qu’est-ce qu’une AOC ?

L’AOC est l’outil par excellence d’une politique de qualité.
Elle a deux principaux objectifs : garantir la qualité aux consommateurs et protéger le producteur contre toutes falsifications de ses produits.
Selon l’Institut National des Appellations d’Origines (INAO),
« la mention AOC identifie un produit agricole, brut ou transformé, qui tire son authenticité et sa typicité de son origine géographique ». Elle garantit un lien exclusif entre le produit et son terroir. Les conditions de production sont issues d’une culture et d’une histoire mais elles sont soumises à des règles très strictes à tous les niveaux : culture de la vigne, vendanges et vinification.

Carte-appellations-du-Jura-LEtoile-608x700

l-etoile

AOC L’Etoile

Une appellation céleste pour des vins d’exception

L’AOC L’Etoile a vu le jour le 31 juillet 1937. Cette appellation s’étend sur environ 70 ha et produit uniquement des vins blancs, vins jaunes et vins de paille.

L’encépagement se compose majoritairement de Chardonnay mais aussi de Savagnin et dans des proportions moindres, de Poulsard (appelé localement Ploussard), notamment pour l’élaboration du vin de Paille.

Cette AOC est exploitée sur le village de L’Etoile, bien évidemment mais aussi Plainoiseau, Quintigny et Saint Didier.

 

L’Etoile possède encore une vigne communale gérée par le lycée agricole de Montmorot (www.montmorot.educagri.fr) en Agriculture Biologique.

 

www.jura-vins.com

Dernière Mise à Jour : Septembre 2017